jeudi 15 janvier 2009

J'ai essayé... (mon top 10)

Mais je n'ai pas tenu !
Des classements il en fleurit plein le web en ce moment, je m'étais secrètement juré de ne pas en faire sur ce blog, et puis j'ai changé d'avis ! Pour plusieurs raisons : parce que, traditionnellement, début janvier j'ai enlevé tous les tickets de ciné de mon portefeuille, et j'ai détaillé tous ces films vus en 2008, me disant qu'il y avait quand même eu du bon cette année.
Et puis parce que j'en ai lu un paquet sur le net et que finalement en lisant celui de Mehdi sur
Theater of the Mind, je me suis rendu compte que je ne serai jamais d'accord, quelle que soit la personne qui le ferai !
Du coup, voici le mien, forcément subjectif, forcément incomplet, mais que je serai près à défendre jusqu'à la mort (ou presque) !


Number 10 :

Johnny Mad Dog (Jean-Stephane Sauvaire)
Très beau film, militant mais qui n'oublie pas l'esthétique, puissant, poignant, porté par des acteurs ecxélents et effrayants. La critique
ici !

Number 9 :

Pour Elle (Fred Cavayé - Vincent Lindon, Diane Kruger)
Un premier film très aboutit, un polar noir, une histoire d'amour qui plonge un homme dans ses retranchements. Vincent Lindon est parfait, et le film n'a rien à envier à beaucoup de thrillers américain. La critique audio dans
ce Truckult !

Number 8 :
Burn after reading (Coens - Georges Clooney, Brad Pitt, John Malkovitch)
La grosse machine comique des frères Coen, un casting survolté et transcendé pour une comédie hilarante qui vire au n'importe quoi et le fait jusqu'au bout ! La critique ici !

Number 7 :

Triangle (Johnny To - Ringo Lam - Tsiu Hark)
Un polar à trois réalisateurs mais qui ne perd pas en cohérence, trois talents confirmés additionnés pour une chasse au trésor déjanté, plein d'humour et de violence. Avec un panel d'acteurs au top. La critique dans
ce Truckult !

Number 6 :

Be kind rewind (Michel Gondry - Moss Deff - Jack Black)
Gondry ne saurai nous décevoir, il fait là une comédie poétique, un hommage au cinéma, une éblouissante démonstration de son talent de bricoleur, Jack Black en fait à peine trop et Moss Deff assure. La critique dans ce
Truckult !

Number 5 :

Teeth (Mitchell Lichtenstein)
Excellent film, qui, sans prétention aucune, délicat, drôle, effrayant et poétique, métaphore intéressante de l'adolescente avec une galerie de personnages originaux. Un film vraiment rafraichissant, original et subtil. La critique
ici !

Number 4 :

ROckNRolla (Guy Richie -Mark Strong, )
Guy Richie qui revient en grande forme, avec un film délirant, survolté comme toujours et peuplé de fous-furieux. Une musique d'enfer, une histoire bien huilée, un bijou qui a eu un passage un peu court sur nos écrans. La critique
ici !

Number 3 :
Sparrow (Johnny To - Simon Yam)
Johnny To, l'homme qui tourne plus vite que son ombre ! Et qui est en train de tourner avec Johnny Hallyday ! (si-si, c'est vrai!) Sparrow est un polar hongkongais sur des pickpoquett de talent, filmé avec talent. Un film aérien, drôle et classe, les acteurs favoris de Johnny To traqués par sa caméra inventive. Malheureusement je n'ai pas eu l'occasion de faire la critique de ce film, je vous renvoie donc à sa fiche
allociné (les liens vers les critiques sont en bas).

Number 2 :

No Country For Old Men (Coens - Josh Brolin, Tommy Lee Jones, Javier Barden)
Encore les frères Coen mais dans un registre sérieux, plein de tueurs, de guns et de déserts. Comme d'hab', des personnages haut en couleurs, une traque impitoyable, de l'humour noir et une coiffure qui fera date pour Javier Barden (par ailleurs excellent, comme le reste du casting). Pas de critque pour celui-ci non plus (d'où la
fiche)...

Number Ouaaaane :
Bons baisers de Bruges (Martin McDonagh - Colin Farrell, Brendan Gleeson, Ralph Fiennes)
La plus belle surprise de cette année de cinéma !
Un film unique, un polar avec un couple de anti-héros loosers, des sujets britanniques en terre belges, des flingues, de la drogue, un nain, beaucoup de répliques cultes, des images magnifiques, et surtout trois acteurs au sommet ! Collin Farrell dans son meilleur rôle, Brendan Gleeson, massif, impeccable comme toujours et Ralph Fiennes, qui impressionne un peu plus à chacun de ses rôles, instable et effrayant. Sans conteste le meilleur moment que j'ai passé dans une salle de cinéma cette année ! et la critique est ici !

Bien sûr, je n'ai pas vu tous les films qui sont sortis en 2008, qui sais, peut-être que Wall.E est encore meilleur...
Et je n'oublie pas non plus Heath Ledger, qui a fournit la plus belle interprétation de cette année. Ni le renouveau des films français avec des "balls",
Mesrines (et son casting gargantuesque), MR73, etc.
J'aurai voulu mettre
Tokyo, juste pour le très beau Tokyo Shaking de Bong Joon-Ho, ou parler de Le bon la brute et le cinglé, pour l'énergie et l'enthousiasme qu'il soulève, ou les claques qu'ont été Iron Man et Hellboy 2, mais on ne s'en serai jamais sortit.
De plus je pense qu'il y en a parmi vous qui ne serons déjà pas d'accord avec ceux-là (et tant mieux), et que les discutions vont être âpres...


So, let's settle that in the street, moron.

5 commentaires:

Zougne a dit…

c'est marrant j'ai vu que ton number one ! Que j'ai trouvé excellent d'ailleurs. j'ai très envie de voir sparrow et burn after reading. Mais les autres...genre teeth...erkk

theaterofthemind a dit…

Eh bé...Content de voir qu'on a le même champion en tout cas :)
Et ton classement prouve, si besoin était, que le mien est incomplet : comment ai-je pu oublier "Teeth" ?? Complètement dingue ce film. Les 30 dernières minutes, quand elle commence à se servir de son "pouvoir"...C'est délicieux.

Et puis tu vas voir, les classements quand on commence, on n'arrive plus à s'arrêter :)

Korril a dit…

C'est marrant de voir que le même film peut engendrer des réactions aussi contradictoires... Pour ma part je l'ai trouvé surprenant, ne cédant pas à la facilité d'un traitement sensationnaliste et bourrin. Teeth est inattendu, subtil, bien quoi !

Fabien a dit…

Complètement pas d'accord avec mon ami d'amour !

Bon baisers de Bruges ne mérite pas tous les éloges qui lui sont faits.

Colin Farrell est plus que passable, et surjoue volontiers, tandis que le reste de la distribution est (vraiment vraiment) irréprochable.

Ok pour le scénar, bonnes. Mais les bonnes idées ne sont pas toutes exploitées.

Bon, je me suis mal exprimé. C'est un très bon film, mais mon koko, mon ko-ala, pas le premier de ton si beau classement !

Korril a dit…

On me souffle que au niveau du cabotinage, mon cher, vous seriez mal placé pour critiquer !
Bon, il est vrai que Monsieur Farrell n'est pas un chantre de l'Actors Studio.
Reste un film qui est un vrai bon moment, qui change des polars dépressifs et des films d'actions routiniers, de l'humour, un peu d'action, un nain, tout ce qu'il faut pour notre bonheur !

Mais si vous voulez mon ami, nous pouvons en discuter à battons rompus car je suis en moment dans notre chère capitale !

http://www.wikio.fr Paperblog blogasty